Flamant rose, Bim le festival, et goût salé

Flamant rose, Bim le festival, et goût salé

C'est Camargue. Des roseaux très verts. Le soleil se couche, orange, une fumée rose laissée dans le ciel bleu clair. Enfin le calme. Profond. La nature. Le bruit des oiseaux, le vent qui souffle. Salé, l'air est salé, tout est salé ici, le sel chaud, le sel brûlant, la fine pellicule blanche laissée sur la peau après un bain, l'iode. Un peu de mauve dans le ciel, la douceur, l'onctuosité de s'affaler, un peu de tranquillité après trop d'agitation, l'absence, le vide, qui dit tout, après le plein, le trop, qui dit rien. Moins. L'étendue, la place, le vaste, le long, vacant, dégagé, l'horizontal, un bruit d'eau, amerrissage du canard, que c'est doux et léger, la caresse de la solitude retrouvée. 

Y'avait festival, vino-festival. Chute d'eau du ciel sur les buveurs, ça trempe, chair de poule sur les bras, cheveux froids qui gouttent, enfants qui pleurent, les coudes continuent de se lever, les esprits de s'élever, ne plus toucher terre, bercés, soûls, parler fort, hurler, rire à grande gorge, montrer les dents, la fanfare et ses grands tambours, la troupe costumée, leurs chapeaux pointus, les chants grivois, trinquer, se toiser, se reconnaître ou s'ignorer, s'aborder ou s'intimider, s'intéresser, vrais, ou faux-semblants, les côtelettes fument sur le barbecue, les t-shirts à message, danses franches, il ne faut jamais s'arrêter, s'assoir tout juste, se perdre, et prendre du recul, de la hauteur, les coiffures décoiffées avec la tombée de la nuit, couvrir les épaules nues d'un pull, et t'en as pas un à me prêter, je ne citerai pas de nom, mais j'ai vu une veste à paillettes, j'ai vu des baisers volés, des égos frustrés, des canons partagés, dans tous les sens la solidarité, l'amour, l'amitié, curieuse, ouverte, pétillante, des jus concentrés, la densité, la légèreté, des tentatives, des rêves, des espoirs, j'ai cassé mon verre, il y avait des chemises à motifs, des barbes, des robes à volants, des chiens, des bébés, la fièvre partout, l'envie, le désir, les coeurs, les regards, tendres, hilares.

Il y a toujours ceux qui s'en foutent des regards, ceux que ça préoccupe, et puis ceux que ça obsède et traumatise. Certains lâchent tout, d'autres se retiennent, l'ivresse est perso, mettre des lunettes noires, fumer, sauter, perdre le contrôle, laisser tout aller, bière fraîche, rose pimpant, patte carbo, presse directe, de la vol', ça coule, un quartier de citron pressé dans l'alcool de pomme, des grains de sucre de canne écrasés, piler, brûler tourner de l'oeil, la musique, la vitesse, la fête, tout s'accélère, omettre le temps, la conversation qui n'a ni queue ni tête, oublier deux secondes après, il est où ton verre, tu conduis toi ou pas, taper dans le dos, jeter un verre à la gueule, manquer la colère, saisir le moment, allez viens il faut partir. 

Le lendemain essuyer vestiges, panser les plaies, payer l'addition, repenser, c'est là que finalement on se fait l'idée, qu'est-ce qu'on a retenu, et bim, t'as tout oublié, à qui t'as parlé, qui t'as vu, pas vu, t'as même pas dit au-revoir, merde, celui que tu as loupé, et t'as dû avoir l'air con là, qu'est-ce qu'il a dû penser, frustration, la culpabilité, de s'être trop amusé, trop éclaté, arraché, quelle image t'as donnée, comment, la perception, ce qui se dégage, quelques minutes, à peine, quelques mots, ne pas juger, ne pas se juger, se barrer en Camargue. Putain qu'est-ce qu'on s'en fout. 

L'étang brillant nacré argenté, montagne de sel immaculée, boucan d'oiseaux, rien à bouffer, le pain rassis trempé dans l'huile d'olive, mais ça suffit, se reposer, revenir à soi, oublier, recommencer, vivre encore, se tromper à nouveau, mais être plus aguerri. Le flamant rose, ce long cou blanc, ce corps, ces pattes folles poudrées, cette harmonie, cette élégance, cette beauté. Ah ce rose, cette lumière, ce matin pur et crû, putain c'est bon. Il plonge le bec dans l'eau, peut-être que c'est lui qui a raison, il a les plumes roses et blanches, brillantes, ça a l'air doux, frivole, et quand il se déploie, un peu de noir, majestueux, ce froufrou. 

Contrainte et forcée

Contrainte et forcée

Sud

Sud